Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

CONCOURS BOURSES HYDROS 2020: PROJET DU SEXTANT ELECTRONIQUE

ENSM

-

07/03/2020

LE SEXTANT ELECTRONIQUE

Le beau projet présenté par des élèves de l'École de Nantes pour le sextant électronique n'a pas été retenu pour le concours de cette année mais sur les deux projets proposés, il fallait en choisir un.


Les élèves porteurs du projet vous le présentent pour que vous puissiez le soutenir:


Dans le cadre des Entrep’ qui est un programme d’entraînement terrain à la création

d’entreprise, nous avons pour objectif, à travers une équipe interdisciplinaire, de

simuler la création d’une entreprise et la commercialisation d’un produit lié au

monde maritime en se confrontant aux difficultés rencontrées lors de cette

démarche. Les équipes sont accompagnées d’un coach et d’un parrain, tous deux

chefs d’entreprise, pour nous guider dans ce projet.

Ce projet extra-scolaire directement lié au monde maritime, permet de développer

un certain nombre de compétences et c’est dans ce cadre que nous effectuons notre

projet.

Notre projet serait de simplifier l’utilisation du sextant en le combinant à un

chronomètre pour permettre aux marins de se localiser en cas de Cyber-attaque, de

défaillance électrique ou de perte du RADAR ou ECDIS.

Le sextant un système qui fonctionne de façon purement mécanique. Il peut donc

être utilisé, comme dit précédemment, en cas de cyber attaque ou de panne.

Néanmoins, il est assez complexe d’utilisation puisque la mesure (en position et

temps) doit être extrêmement précise. Il faut également se référer à des tables de

mesures et de données, les éphémérides, ce qui fastidieux. Afin de remédier à ce

problème, nous prévoyons d’installer un chronomètre directement sur le système,

ainsi qu’un appareil qui permettrait de bloquer la mesure pour éviter de fausser la

mesure prise en manipulant le sextant.

Afin d’atteindre un plus large public, nous souhaitons également proposer un

dispositif annexe électrique qui aurait, enregistré dans sa mémoire, toutes les valeurs

des éphémérides et qui grâce à un programme, permettrait de donner directement à

partir la mesure prise manuellement la position du navire. Ce dispositif ne sera

pas relié complètement au sextant pour qu’en cas de panne, ce dernier puisse

continuer de fonctionner et assurer sa mission première : permettre de se repérer en

mer en toutes circonstances.

Nous visons ainsi trois types de clientèles ainsi que deux produits différents :

- Pour le Marine Nationale, nous envisageons un Sextant indépendant et autonome

au niveau énergétique et électronique.

- Pour la Marine Marchande, nous envisageons un Sextant plus facile d’utilisation

avec un calculateur de position intégré, évitant tout calculs et recherches dans un

éphéméride annuel. Il servirait en cas de panne du gyrocompas et du radar en pleine

mer.

- Pour les régatiers et plaisanciers, le même type de Sextant est envisagé de plus

petite taille. Il permet d’éviter d’avoir un radar à bord ou un compas magnétique qui

peut être encombrant. De plus il permettrait de se repérer en mer même durant la

nuit.


Retrouvez le dossier complet en pièce jointe

104 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

ENSM

VENTE DE PULL "MARINE MARCHANDE" PAR LE BURAL DE L’HYDRO DU HAVRE

photo de profil d'un membre

Yves-Noël Massac

19 octobre

ENSM

FICHES THÉMATIQUES SUR LA MARITIMISATION DE L’ARCTIQUE

photo de profil d'un membre

Yves-Noël Massac

17 octobre

ENSM

FORMATION AU MÉTIER D’EXPERT MARITIME ET TRANSPORT MARITIME

photo de profil d'un membre

Yves-Noël Massac

16 octobre