Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

L'IATA ET L'ICS EXHORTENT LES GOUVERNEMENTS À PERMETTRE AUX ÉQUIPAGES BLOQUÉS DE RENTRER CHEZ EUX

Information générale

-

02/05/2020

L'Association internationale du transport aérien (IATA-International Air Transport Association) et la Chambre internationale de la marine marchande (ICS-International Chamber of Shipping) exhortent conjointement les gouvernements à mettre en œuvre des mesures urgentes pour faciliter les vols de relèves d'équipage pour les gens de mer, qui ont déjà été contraints de rester à bord des navires après plusieurs mois en mer à cause des restrictions dues au coronavirus. Chaque mois, 100 000 marins doivent être relevés sur les navires où ils travaillent pour garantir le respect des réglementations maritimes internationales protégeant la sécurité, la santé et le bien-être. En raison des restrictions de voyage imposées par les gouvernements à cause du Covid-19, les vols pour rapatrier ou remplacer le personnel maritime ne sont pas disponibles. Les protocoles d'immigration et de filtrage sanitaire entravent également la capacité des navires marchands à effectuer des changements d'équipage pourtant d'une importance vitale. L'IATA et l’ICS travaillent ensemble pour proposer des solutions sûres et pragmatiques que les gouvernements peuvent mettre en œuvre pour faciliter les relèves d'équipage dans certains aéroports.

"Les gens de mer sont des héros méconnus qui, tout au long de cette crise du Covid-19, vont bien au-delà de l'appel au devoir pour garantir que les pays restent approvisionnés en biens dont ils ont besoin. Nous travaillons avec les compagnies aériennes pour proposer des solutions. Nous avons maintenant besoin que les gouvernements soutiennent nos marins et facilitent leur passage en toute sécurité pour rentrer chez eux et être remplacés par des membres d'équipage prêts à maintenir les chaînes d'approvisionnement ouvertes", a déclaré le secrétaire général de l’ICS, Guy Platten. "Les compagnies aériennes ont été contraintes de stopper les services passagers dans la lutte contre la propagation de Covid-19. Mais si les gouvernements identifient les aéroports que les gens de mer peuvent utiliser pour les relèves d'équipage et apporter les ajustements appropriés aux protocoles actuels en matière de santé et d'immigration, les compagnies aériennes peuvent aider à faire avancer la logistique mondiale", a déclaré le directeur général de l'IATA, le français Alexandre de Juniac. L'ICS et l'IATA appellent tous les gouvernements à désigner un nombre spécifique et limité d'aéroports pour les relèves d'équipage afin de sécuriser les mouvements et le rapatriement des équipages. Cela permettrait d'atteindre une masse critique pour la reprise des vols de relèves d'équipage vers ces aéroports, en maintenant les chaînes d'approvisionnement mondiales ouvertes. Les aéroports prioritaires devraient comprendre ceux qui sont à proximité des principales voies de navigation et qui ont également des liaisons aériennes directes avec les principaux pays de résidence des marins, comme la Chine, l'Inde et les Philippines, ainsi que des destinations en Europe occidentale et orientale.


37 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Information générale

REDÉCOUVREZ LES LIBERTY-SHIPS

photo de profil d'un membre

Yves-Noël Massac

08 juillet

Information générale

RETOUR D'UN MINISTÈRE DE LA MER

photo de profil d'un membre

Yves-Noël Massac

06 juillet

Information générale

L’OCEAN VIKING DE SOS MÉDITERRANÉE REPART EN MER POUR SAUVER DES VIES

photo de profil d'un membre

Yves-Noël Massac

22 juin