Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

LʼOCEAN VIKING DE SOS MÉDITERRANÉE IMMOBILISÉ SOUS PRÉTEXTE DE SURCHARGE

Information générale

-

26/07/2020

Les autorités italiennes ont de nouveau arrêté le navire de SOS MÉDITERRANÉE sous le prétexte de la sécurité, soit-disant pour "surcharge" sur le nombre de naufragés, en contradiction avec les règles internationales sur le sauvetage en mer.


Quinze jours après avoir débarqué 180 personnes secourues en mer fin juin, lʼOcean Viking restera immobilisé jusqu'à nouvel ordre dans le port sicilien de Porto Empedocle, a annoncé SOS Méditerranée dans un communiqué le mercredi 22 juillet.

Une quarantaine de quatorze jours pour raison de Covid-19 devait être levée le 21 juillet, mais les autorités italiennes ont décidé de poursuivre le blocage de l’Ocean Viking pour une durée indéterminée en raison dʼ"irrégularités techniques et opérationnelles", selon un communiqué des garde-côtes transalpins. 

Les reproches de l'Italie portent surtout sur la surcharge du navire après que ce dernier a recueilli des naufragés, précise SOS Méditerranée, dans un communiqué. Selon les autorités italiennes, « le navire a transporté plus de personnes que le nombre autorisé par le certificat de sécurité pour navire de charge » et a bloqué lʼOcean Viking pour la sécurité des personnes secourues.

On peut noter le cynisme des autorités italiennes ! Car selon les règlements maritimes internationaux, et notamment la convention SOLAS sur le sauvetage en mer, la charge du navire ne s’applique pas aux naufragés. «Des gens sont en danger de mort, naviguent dans des embarcations très fragiles et on nous reproche de les mettre en danger en les accueillant sur le bateau», bondit François Thomas, le Président de SOS Méditerranée France. «Cʼest dʼun cynisme, du harcèlement administratif». Lʼimmobilisation de lʼOcean Viking est, selon lui un «prétexte» pour empêcher les missions des navires de sauvetage, dʼautant plus ajoute-t-il, que cʼest le «troisième contrôle en Italie depuis un an. Jʼai toujours considéré que cʼétait pour améliorer la sécurité, mais là, lʼobjectif est clairement de nous bloquer».

A noter que lʼOcean Viking nʼest pas le seul dans cette situation, puisque son homologue allemand, le Sea-Watch 3, subit le même sort depuis le 8 juillet après avoir sauvé plus de 200 migrants en mer fin juin. Il nʼy a actuellement plus aucun navire de sauvetage en Méditerranée centrale.


(D'après les infos publiées par https://lemarin.ouest-france.fr)


Une pétition est ouverte sur le site de SOS Méditerranée pour demander la libération du navire (https://www.sosmediterranee.fr/ )

Retrouvez le communiqué de SOS Méditerranée en pièce-jointe

97 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Information générale

MERCY SHIPS FRANCE ANNONCE UN NOUVEAU NAVIRE-HÔPITAL : LE GLOBAL MERCY

photo de profil d'un membre

Yves-Noël Massac

18 octobre

Information générale

AVIS DE RECHERCHE CONCERNANT Mr JOËL MARTIN

photo de profil d'un membre

Yves-Noël Massac

12 octobre

Information générale

GAZETTE DE LA CHAMBRE ARBITRALE MARITIME DE PARIS N° 53 – AUTOMNE 2020

photo de profil d'un membre

Yves-Noël Massac

11 octobre